Rôle du Parent Correspondant

Si rien ne rem­place le lien direct d’un parent avec le pro­fes­seur de son enfant, le parent cor­res­pon­dant peut aider à créer des liens entre l’ensemble des parents et l’équipe édu­ca­tive.

Le parent correspondant de classe

Ce n’est pas un « délé­gué » qui contrôle et reven­dique mais un média­teur qui crée un cli­mat de confiance, favo­rise la com­mu­ni­ca­tion.
Il repré­sente toutes les familles de sa classe, il est à leur écoute et peut, à leur demande, inter­ve­nir auprès du Responsable d’Unité ou du Professeur Principal.

Le parent cor­res­pon­dant est en contact avec le Conseil de l'APEL via le Parent cor­res­pon­dant d’Unité. Ce der­nier est en effet membre du Conseil. Le parent cor­res­pon­dant est donc le relais pri­vi­lé­gié entre le Conseil de l'APEL et les parents de la classe.

Le parent cor­res­pon­dant assure un rôle d’accueil, tout par­ti­cu­liè­re­ment en début d’année. Il est à l'écoute, peut appor­ter infor­ma­tion et sou­tien, et favo­rise la mise en œuvre d’un esprit de com­mu­nau­té au sein de la classe en sus­ci­tant des actions d’animation et de réflexion et en par­ti­ci­pant à leur orga­ni­sa­tion.

Le parent cor­res­pon­dant est pré­sent, avec l’accord du chef d’établissement, aux deux pre­miers conseils de classe.

  • Avant le conseil, il est à l’écoute des familles et recueille leurs obser­va­tions.
  • Pendant le conseil, il a un rôle consul­ta­tif. Dans l’intérêt de chaque élève et au nom de tous les parents, il est un inter­lo­cu­teur atten­tif. Il trans­met les infor­ma­tions et répond aux ques­tions des ensei­gnants.
  • Après le conseil, il rédige un compte-ren­du glo­bal, sou­mis au res­pon­sable d’unité, qui sera trans­mis pour infor­ma­tion aux parents de la classe.

Le parent cor­res­pon­dant est membre de droit des conseils de dis­ci­pline qui peuvent avoir lieu.

Les qualités attendues d'un parent correspondant

  • Être dis­cret et faire preuve de dis­cer­ne­ment.
  • Être dis­po­nible et à l’écoute des autres.
  • Être accueillant, patient et tolé­rant.
  • Être res­pon­sable, dyna­mique et créa­tif.
  • Être ouvert au dia­logue, connaître notre éta­blis­se­ment et son pro­jet édu­ca­tif.

Cela semble exi­geant ? C’est pour­tant l’assurance que celui qui est accré­di­té par l'APEL et l'établissement sau­ra repré­sen­ter les parents au mieux !

Pour en savoir plus, vous pou­vez consul­ter ici le dia­po­ra­ma de la der­nière ren­contre annuelle des Parents Correspondants (oct. 2018)

Le mode de désignation des parents correspondants

En début d’année sco­laire, les parents cor­res­pon­dants sont dési­gnés pour un an par le Conseil de l’APEL qui les choi­sit par­mi les parents qui se sont mani­fes­tées comme volon­taires pour assu­rer cette fonc­tion.

Ce choix est fait en accord avec le direc­teur de l’établissement.

Le parent cor­res­pon­dant accepte en toute conscience la res­pon­sa­bi­li­té qui résulte de son enga­ge­ment. Ce qui veut dire qu'il  s'engage à par­ti­ci­per aux diverses réunions et ses­sions de for­ma­tion orga­ni­sées par l’APEL et à res­pec­ter la charte qui lui est sou­mise en début d’année.

Dans la mesure des can­di­da­tures, il y a deux parents cor­res­pon­dants par classe.
Pour rem­plir leur rôle, ils doivent se faire connaître de l’ensemble des parents et doivent être accep­tés et recon­nus comme par­te­naires par la com­mu­nau­té édu­ca­tive.

 

Comment deve­nir Parent Correspondant ?